Jack BUSHMAN  import

Expédition photo en 4X4 : Sur la piste Nomad de Charles de Foucauld (part 2)


Du lundi 15 au vendredi 26 avril 2019, nous vous proposons une nouvelle expédition photo en 4X4 sur la piste Nomad de Charles de Foucauld (part 2 au nord). Cette expédition photo est organisée par l'association ForMaroc en partenariat avec Jack BUSHMAN. Cette nouvelle aventure d'orientation tout au GPS vous permettra d'approfondir vos connaissances en photographie et navigation. Notre voyage photo se déroule en avril pendant la meilleur saison afin d'offrir les meilleures conditions climatiques et lumineuses. Les distances parcourues sont courtes pour permettre de fréquents arrêts-photos. Vous aurez la possibilité de découvrir le Maroc en expédition en campings et Bivouac. Par groupe de 2 équipages, vous devez vous orienté et découvrir le bon parcours jusqu' au canyon perdu. Nous proposons par la même occasion un essai de la nouvelle remorque tout terrain VOYAGER sur les magnifiques pistes du Maroc.

Expédition ForMaroc  2019 


Formule «Bivouac» .

Départ de Tétouan, arrivée à Meknès.

 

Tarif 2019 : 700 euros /personne +

20 euros de cotisation et assurance

 

Comprends : Encadrement sur le raid, 

formation photo, campings avec repas le soir.


Ne comprends pas : Transport maritime, carburant,

boissons, repas le midi, petit déjeuné.

 

Informations sur le raid:

Contact : Carlos Da Costa au 0622373723

 

Informations transport maritime:

Contact : Cécile au 04 67 65 95 11

mail: maritime4@euromer.net

 

EUROMER : 5 & 7 Quai de Sauvages

34078 MONTPELLIER Cedex 3 (France) 

A savoir sur Charles de Foucauld


Il a alors 23 ans ! Il choisit le Maroc comme destination, pays interdit aux chrétiens et encore très mal connu. A Alger, il étudie pendant une année l’arabe, l’Islam et l’hébreu. Pour entrer au Maroc, il se fait passer pour un Juif. Le voyage commence en juin 1883 en compagnie d’un rabbin et durera un an. Il emporte avec lui tous les instruments de travail nécessaires à son expédition ainsi que cartes et papiers qu’il cache sur sa mule. Pendant les trajets, Charles note sur un minuscule cahier dissimulé dans sa manche, des remarques et des croquis, à l’insu de ses compagnons. Le soir, il recopie sur un cahier de plus grande taille les différentes annotations prises pendant la journée. Charles de Foulcaud est le premier européen à explorer le Haut-Atlas. Il arrive ensuite à Tissint où il séjournera plusieurs semaines, caché dans la médina, dans le quartier juif avant de faire demi-tour devant les dangers et le manque d’argent. La qualité de ses travaux lui vaudront en 1888 la médaille d’or de la Société de Géographie, et une grande renommée suite à la publication de son livre « Reconnaissance au Maroc » où il fait l’éloge des habitants de Tissint pour leur culture, leur intelligence et leur accueil : ils l’ont aidé à s’enfuir bien qu’ils aient découvert qu’il était chrétien.

Si vous n'avez pas de véhicule 4x4

 

Si vous n'avez pas de véhicule 4x4, l'organisation vous propose 6 places pour participer à l'aventure. Les photographes professionnels de voyage et photo vous accompagnent tout le long du voyage. Leurs expériences photographiques seront mises à votre service sous forme d’ateliers photo tout au long du parcours. Notre voyage est spécialement conçu pour vous laisser le temps nécessaire à la réalisation de vos prises de vues. Le tracé et le "timing' de nos circuits sont conçus pour satisfaire les photographes les plus exigeants.

Nous demandons impérativement une CB en état de marche, un GPS, et un pneu de secours en bon état. Il faut bien entendu tout le nécessaire pour être en total autonomie pour le camping. Nous rappelons aux futurs participants que le raid photo ForMaroc est un voyage photographique, non une épreuve chrono et le 4x4 est un moyen de transport pour vous emmener dans des lieux magiques loin des circuits touristiques. Pour que ce périple soit le plus conviviale possible nous n’acceptons que 10 équipages. 

Dans le cadre de notre action de coopération avec le peuple marocain, nous demandons aux participants de transporter du matériel scolaire et des vêtements. Les vêtements, chaussures collectés en France par l’association ForMaroc seront directement donnés par les participants aux populations du sud du Maroc. 

Tout au long du Raid, l'équipe organisatrice, répartie dans plusieurs 4X4, est chargée du bon déroulement du Raid et intervient rapidement en cas de problème. Elle prend en charge les points de contrôle et les autres tâches journalières (couchages, contacts avec les médias, bateau, reportages...).

Il y a des expéditions qui ne nous laissent pas indifférent.

 

Texte et photos : Carl Lacoste

 

ForMaroc fait partie de ces voyages inclassables, car c’est à la fois ludique, pédagogique le tout dans un esprit d’expédition solidaire ou chacun trouve sa place dans le groupe.

La photographie est toujours le fil conducteur du séjour et la navigation au GPS est très importante, elle permet en binôme de faire librement et à son rythme le parcours quotidien d'environ 150 km.

Sur le ForMaroc, il faut savoir prendre son temps, un dicton local disant "Au Maroc, on ne se perd pas, on prend son temps" afin de profiter des paysages et partager de bons moments avec la population.

Le thème de l’expédition 2017 est simple,  refaire les pistes qu’avait parcouru en son temps Charles de Foucauld.

Essaouira, autrefois Mogador, est le point de départ des 10 équipages de cette nouvelle aventure. L’un d’entre eux participera pour la première fois à l’expédition avec une remorque tout terrain Explorer de la société Jack Bushman.

C’est parti, la piste qui longe l’atlantique est roulante nous profitons des paysages d’arganiers sur fond bleu d’océan.

La journée se termine par un bivouac non loin de Taroudant, le repas est gastronomique comme très souvent. Cette année est organisé un concours Top Chef Bivouac l’occasion pour certains équipages de faire découvrir une spécialité culinaire propre à sa région aux autres participants.

Le lendemain matin nous repartons pour deux jours de navigation aux waypoints.

Nous rentrons enfin dans le vif du sujet, nous ne savons pas si les pistes parcourues par Charles de Foucault  existent encore  ou modernité oblige, sont devenues des rubans d'asphalte.

L’expédition prend alors tout son sens sur ce genre de parcours.

L'interrogation sur la qualité de la piste tombe rapidement, la première partie se fait sur une route récemment goudronnée.

Mais la seconde journée va être plus ardue pour nos équipages.

La piste est bien là, difficile à trouver, car c’était sans compter sur les pluies  torrentielles qui se sont abattues sur le sud du Maroc emportant routes, ponts, et bien sûr les pistes comme très souvent.

La croisière marocaine comme l’ont surnommé les participants débute au fond d’un oued dont il faut remonter en slalomant entre les cailloux.

Il faut s’arrêter de nombreuses fois pour déplacer des obstacles, repérer un passage, d’où l’importance des radios qui permettent de contacter le 4x4 ouvreur.

Les 4x4 ne sont pas épargnés, Gilles équipé de sa remorque suit le mouvement avec beaucoup d’attention.

La journée va être longue pour faire les 100 km qui nous séparent de Foum Zuig.

Première casse  au bout d’une dizaine de kilomètre le Toy HDJ 80 de Jacky  a un problème. Le bruit vient du moteur mais le plus inquiétant c’est que le 4x4 est incontrôlable.

Il faut s’arrêter, le verdict tombe rapidement, le boitier de direction est cassé. Il faudra un peu de fil de fer et beaucoup d’ingéniosité pour reprendre la piste à faible allure en attendant de pouvoir réparer.

Les passages des oueds à sec sont nombreux et à chaque fois se sont des endroits délicats tant le nombre de pierre à contourner ou à franchir sont importants.

Une fois le passage sécurisé les 4x4....

 

Une fois le passage sécurisé les 4x4 un à un prennent le passage avec un peu d’appréhension. Mais c’est sans compter le sang froid de chacun. Le reste du parcours va être à la hauteur de notre aventure longue et difficile. Les véhicules souffrent, surtout les pneumatiques et les suspensions qui vont être mis à rude épreuve. La remorque n’est pas épargnée par la rudesse de certains passages délicats.  Pour Gilles, l’heureux propriétaire de la remorque Jack Bushman Explorer 1700 XW c’est l’occasion de nous donner ses premières impressions : « Je suis agréablement surpris par la comportement off road de la Bushman Explorer. C’est la première fois que je pars en raid avec une remorque tout terrain derrière mon 4x4, c’est un vrai challenge même si les Australiens et les Sudaf sont devenus très FAN de ce mode de transport. Il faut juste adapter sa conduite par exemple : sur le sable la remorque demande une vitesse régulière sans coup de volant et une pression des pneumatiques autour des 1,5 barres. Sur les pistes cassantes, l’important est d’adopter une vitesse lente avec une pression de 2 barres pour ne pas blesser les flans des pneumatiques sur les cailloux pointues et avoir une vraie déformation sous charge. Sur notre remorque, nous avons monté le BF Goodrich KO 2 en all terrain ce qui va s’avérer un très bon choix » 

Pour Marie, la nuit sera courte, profitant du ciel étoilé : « C’est mon second ForMaroc et je suis toujours aussi enthousiaste, la formule est vraiment sympa, elle donne le temps à des gens comme moi de se perfectionner à la pratique photographique. A la fin du périple, J’ai toujours les mêmes regrets : le temps passe trop vite. J’aime l’esprit expédition, la preuve, je reviens chaque année ».

Pour ma part, ce voyage me laisse un petit goût de "reviens-y". Aventure, solidarité et partage étant le leitmotiv de notre voyage : Rendez-vous donc dès le mois de mai 2018, pour une seconde partie de l’expédition ForMaroc « Sur la piste Nomad de Charles de Foucault part 2 » Plus de renseignement à retrouver sur le site : www.formaroc.fr.